Créé en 2004, le CLUB LOUIS LUMIERE a débuté par des réalisations telles que microfusées, minifusées, robots, station météo, ballon sonde, etc. pour s’orienter vers des dispositifs plus complexes comme les fusées expérimentales par exemple. Nous commençons avec des élèves de 6e qui réalisent des microfusées (trois campagnes de lancement dans l’année), puis des productions plus élaborées avec les autres niveaux. Le club a été conçu pour promouvoir les sciences et combler un vide en matière de projets scientifiques, vu qu’il existait un creuset d’élèves talentueux et intéressés au collège. Bien sûr, ces activités demandent une forte implication puisqu’elles se déroulent les mercredis après-midi. Nous sommes actuellement une quinzaine d’élèves, dont six sont toujours engagés dans deux projets scientifiques présentés aux concours CGénial et Faites de la science. L’équipe est constituée d’élèves de collège, d’anciens élèves lycéens ou étudiants. Chaque année nous réalisons quelques minifusées et une fusée expérimentale en vue de la rencontre Cspace qui achève notre périple annuel et que nous aimons pour son cosmopolitisme, sa scientificité et le caractère sérieux et impliqué de ses organisateurs et participants. Outre de nombreux prix remportés (GIFAS, Prix mondial de la physique, Planète sciences, DGA…), la plupart de nos élèves s’orientent vers de hautes études scientifiques et reviennent encore aujourd’hui pour des problèmes rencontrés dans des projets dont ils ont la charge.

2005 : Lancement de 4 minifusées Wapiti et 2 Koudou, et d’un ballon sonde Icare qui a remporté le Prix mondial de la physique au Concours « Faites de la science » à La Faculté des sciences d’Orsay (résistance du latex en altitude).
2006 : Ballon sonde ICARE2 : photographier la lune en phase gibbeuse par un appareil photo asservi par un système héliostatique, 4 minifusées Koudou
2007 : Ballon sonde EOLE (concentration de CO2 en altitude), 4 minifusées, Concours GIFAS : prix Planète Sciences
2008 : 1 fusée expérimentale ROSETTA à La Courtine : Accélération (accéléromètre Entrant), mesure de l’altitude et ouverture de trappe. Transmission par Kiwi (protocole analogique Irig).
2009 : 1 fusée expérimentale PHILAE à Biscarrosse : mesures de l’accélération, de la pression, ouverture de trappe, largage de Cansat ; 1 minifusée Exocet2 (un vol balistique) et 1 ballon sonde Little Zenith
2010 Biscarrosse : 1 fusée expérimentale TOPEX ( vol balistique), quatre minifusées (K2, SuperNova, Telstar, Tomahawk
2011 Biscarrosse : 1 fusée expérimentale ANDROMEDE (largage d’un mini satellite et mesure d’altitude et d’accélération, vol nominal), trois minifusées (Meteor, Galaxy, Tomahawk
2012 Biscarrosse : 1 fusée expérimentale ORION (Torche mesure comparée de l’accélération ), quatre minifusées (SuperNova, Ursa Minor, Echowar, Infinity
2013 Biscarrosse : 1 fusée expérimentale PLEIADES ( vol nominal, mesures d’accélérations), six minifusées (Excalibur, Asdelli, New Horizon, Ursa Minor, Cassini, The Infinity2)
2014 Biscarrosse : 1 fusée expérimentale CASSIOPEE (vol nominal, transmission Kiwi), 6 minifusées
2015 Tarbes : 8 minifusées et une fusée expérimentale prévue sur 2 ans.